Mines d'Argent des Rois Francs à Melle (79)
Histoire des Mines d'Argent
métallurgie carolingienne
la monnaie carolingienne
Le jardin carolingien
0. Archéologie
paléo-métallurgie
Infos pratiques
tous nos tarifs
Liens et Partenaires
Infos pratiques
Foire aux questions
Actualités
Plan du site
Mentions légales
0. Archéologie
29. Huayra China, les fours à vent
30. Les fours à réverbère
Infos pratiques
Accueil

VISITES GUIDEES ET FILMS 3D

Le four à réverbère pour la réduction des minerais



            Si ce type de four est très souvent observé sur les ateliers métallurgiques actifs entre les XVII et XIXe siècles sur les hauts plateaux andins, seul l’exemple de la mine de santa Isabel offre un modèle parfaitement conservé. Il a été ainsi assez simple de restituer un modèle sur la plateforme de Melle.


            Le four à réverbère de la mine de Santa Isabel (sud-Lipez) est daté du premier quart du XVIIe siècle. Or les fours à réverbère pour la fonte des minerais n’apparaissent en Angleterre que vers la fin du XVIIe siècle et diffuse en Europe au cours du XVIIIe siècle. Nous sommes face à une innovation technique coloniale espagnole de première importance car ce procédé consistant à séparer le combustible de la matière à fondre va permettre un formidable développement de la métallurgie moderne.


            L’approche expérimentale a été conduite entre 2010 et 2014 sur la plateforme expérimentale de Melle (France). Les différentes fontes réalisées avec de la galène ont permis d’acquérir les bases de la conduite du feu dans ce type de structure. Travaillant directement à partir d’un minerai non grillé, il faut réussir à fondre selon le processus décrit tardivement par C. Schnabel (1898) sous le nom de « grillage et réaction ». Cette série d’expérimentations a également permis de proposer des hypothèses étayées quant à la fonction des différents éléments qui composent ce premier type de four à réverbère, tout en offrant un référentiel permettant de distinguer rapidement les fours de fonte des fours d’affinage sur d’autres sites aux vestiges moins bien préservés.


            Sur le plan méthodologique, la réalisation de ces expérimentations sur le long terme montre l’importance qu’il y a à travailler avec une structure usagée lorsque l’on souhaite approcher un bilan matière.



Responsables

F. Téreygeol

P. Cruz

J.-C. Méaudre

RETOUR A LA CARTE INTERACTIVE

ARCHEOLOGIE

Les fours à réverbère

Archéologie espace Métallurgie sud-américaine

> Huayra China, les fours à vent

> Les fours à réverbère

LES MINES D'ARGENT DES ROIS FRANCS

Rue Pré du Gué - BP 50029

79500 MELLE

Tél. 05 49 29 19 54

email : info@mines-argent.com

                NOUS SITUER

A 25 minutes de Niort

direction Limoges


  

Ville de Melle
Ville de Melle